Ti-Guy Emond

Des nouvelles de Ti-Guy Emond

Jeudi soir, j’ai rendu visite au légendaire journaliste sportif Ti-Guy Emond au centre d’hébergement longue durée St-Eusèbe de Joliette.

J’étais à son party de fête en 2014, il chantait, il dansait, le Ti-Guy des beaux jours. Mais depuis son anévrisme au cerveau il y a trois ans, Guy n’est plus le même. Plongé dans un coma durant une semaine, il se croyait dans l’année 60 quand il s’est réveillé. On pensait le voir tirer sa révérence bien avant, mais il semble prendre du mieux, bien qu’il soit maintenant cloué dans une chaise roulante jour et nuit.

À vraie dire, son état varie d’un jour à l’autre, mais jeudi dernier il était très allumé. Bien entendue, ce n’est plus le Lucky Luke de la parole qui dégainait ses phrases plus vite que son ombre, mais il était quand même très conscient. C’est probablement aussi la présence de ses bons amis Rodger Brulotte, Menick et François Morency qui étaient avec moi ce soir-là.

Nous avons parlé de pleins de choses, Morency nous a fait rire en bon humoriste qu’il est, nous avons même réécouté quelques capsules audio qu’il avait fait avec Ti-Guy à l’époque de l’émission midi Morency. Ses copains de longue date Rodger et Ménick se sont chargé de poser des bonnes questions à Guy pour lui faire raconter ses souvenirs du passé. La vie de Ti-Guy est digne d’un film, c’était un plaisir d’écouter ses anecdotes de softball, de courses de chevaux, de boxe, de hockey, et les nombreuses vedettes avec qui il garde des bons souvenirs tels que : Pete Rose, Johnny Hallayday, Maurice Richard, Joe Fraisier, Mad Dog Vachon, etc.. etc.. etc…..

Il était le journaliste le plus lu au Québec, sa page dans le Journal De Montréal atteignait autant sinon plus de lecteurs que l’émission Tout Le Monde En Parle atteint de téléspectateurs. Le fondateur des 4 Chevaliers Claude Potvin, m’avait répété plusieurs fois : « Sans Ti-Guy Emond, Les 4 Chevaliers n’aurait jamais été aussi populaire. »  Si nous sommes capables de rassembler des milliers de spectateurs de tous les âges autour des terrains de balle, je sais bien qu’une partie de ce succès que nous avons encore aujourd’hui, provient de l’impact majeur qu’a eu Ti-Guy Emond sur Les 4 Chevaliers.

Rodger Brulotte, André Labelle, Claude Potvin et Ti-Guy Emond

Entre ses articles sur Les Canadiens de Montréal, sur son idole de la boxe Roberto Duran, et Les Expos, Ti-Guy n’oubliait jamais de parler de softball et des 4 Chevaliers. Bien que son travail l’amenait à couvrir les plus grands sportifs au monde, il semblait vouer autant d’admiration pour les meilleurs lanceurs de grosses balles au Québec tels que les Gilles Pinard, Bob Baker, Marc-André Carreau, et autres.

Guy était lui-même lanceur pour l’équipe du journal de Montréal, sa balle n’était pas très rapide, et il portait à la blague les numéros «1140 », comme dans « on sent qu’à rentre ». Il jouait près d’une dizaine de match par été contre Les 4 Chevaliers à l’époque, certaines de ces représentations atteignaient parfois dans les 10 000 spectateurs. Ti-Guy se rappel d’un match à Thetford Mines où il y en avait 15 000, un record jamais battue à ce jour pour un match de softball au Québec.

Ti-Guy est d’ailleurs entré au Temple de la Renommée de Softball Québec en 2016. Il est le premier membre dans la catégorie « médias » à y voir son nom être immortalisé. C’est pour toutes ces raisons que je tenais à lui rendre hommage sur notre Blog pour lui dire un gros MERCI.

Si vous avez connue Guy, et si vous lisez ceci, sachez qu’il apprécie énormément la visite des gens qu’il aime. Ne vous gênez pas pour aller lui dire un beau bonjour, bien qu’il soit au ralentit, sa mémoire et encore assez bonne pour vous raconter de nombreuses histoires et vous faire rire.

Voici une belle photo de notre visite prise par son garçon Jean-Marc.

Ti-Guy Emond

Voici le vidéo qui avait été diffusé lors de l’intronisation de Guy au Temple de la Renommée de Softball Québec en 2016


La nouvelle acquisition des 4 Chevaliers sur Glace

Ce samedi 2 décembre 2017 à 13:00 au Centre Multisports de Châteauguay, Les 4 Chevaliers Toyota seront sur glace pour un match de hockey aux profits de la fondation canadienne du cancer.

Nous avons déjà fait quelques matchs sur glace qui furent apprécié du publique. Même au hockey nous respectons notre tradition de bien mélanger le sport et l’humour. La seule chose qui nous manquait, c’était ce côté spectaculaire que nous avons toujours eu à la balle.

Alors j’appel mon ami Marc Lavigne, le gars qui connait le plus grand bassin de joueurs de hockey de la région. Je lui demande de me trouver celui qui a les meilleures mains, il me dit toute suite: « Ca te prend David Bastien. »

C’est donc confirmé, il sera avec nous pour les matchs sur glace.
Voyez par vous-même de quoi il est capable avec une rondelle…

Les 4 Chevaliers sur Glace aux profits du cancer
Date:
2 décembre 2017
Heur: 13:00
Où: Centre Multisports (255 Boulevard Brisebois, Châteauguay, QC J6K 3X4)
Prix: 10$ (gratuit 12ans et moins)

Dave Morissette sera aussi avec nous pour affronter l’équipe de Sylvain Poissant.
Cette équipe débutera à 13h contre Les 4 Chevaliers, pour enchainer une série de matchs consécutifs qui se terminera le lendemain à 13h. Ils joueront au hockey pendant 24 heurs pour la cause.

Mais grâce aux 4 Chevaliers, ils n’auront pas de misère à rester éveiller,
car David Bastien s’occupera de leur passer des tasses de café…


Les 4 Chevaliers sur Fox à New York

Nous sommes en plein cœur de la saison 2015, ça fait un mois que j’ai fait mon circuit de dos à St-Georges-de-Windsor, deux semaines qu’il a été diffusé sur notre émission de télé, et nous venons juste de le mettre sur notre page Facebook depuis une semaine. La vidéo est déjà très virale, mais rien ne pouvais me laisser croire à ce jour du jeudi 6 aout 2015. Je me rappel de la date par cœur, car c’est le jour de la fête de notre fondateur Claude Potvin. Comme si ce qui allait arriver était un message du ciel.

Nous sommes en direction d’un match à St-Jean-de-Matha, ça doit faire un bon 3h que je n’ai pas regardé mon téléphone. Quelle surprise lorsque je l’ouvre et vois toutes ces notifications, je crois rêver: « ESPN vous a mentionné dans un commentaire, TSN vous a identifié dans une photo, FOX News souhaite communiquer avec vous, MLB vous a écrit, etc… « 

On début une série de 4 matchs en 4 jours, et je suis bombardé de demandes d’entrevues, je n’arrive pas à fournir. À un point tel que je ne réalise pas que ma videéo partagé par les médias, vennait de la page Youtube de quelqu’un que je ne connaissais pas, et qui avait copié ma vidéo.

En 4 jours, il cumule 4 millions de vues, et fait 15 000$ dollars sur mon dos. Mais rendu là, je préfère penser au positif  de cette visibilité mondiale. La chaine sportive ESPN classe mon circuit TOP 2 des jeux de la semaine. Et je reçois même l’invitation pour une entrevue sur Fox and Friends à New York, la plus grosse émission du matin des États-Unis.

J’accepte et me voilà quelques jours plus tard en direction de New York. J’amène une jeune lanceuse du programme sport étude que j’entrainais, afin de refaire mon coup de dos dans Central Park.

On arrive aux lignes américaines de Lacolle, le douanier me pose des questions:
– Quel est ton travail?
– Je fais des spectacles de softball
-Et pourquoi tu vas à New York?
-Pour aller sur Fox and Friends parler de mon circuit de dos
-Donc votre travail est le softball, et tu va sur Fox faire un truc de softball?
-Oui
– Sais-tu qu’il est illégale pour un Canadien d’aller travailler aux État-Unis sans permis de travail?
-Ehhhhh Oui

Il n’a pas semblé aimer mon hésitation, et me demande d’entrer à l’intérieur des bureaux frontaliers. Je suis un peu paniqué, mais je garde mon sang froid en me rappelant l’attitude de Luc Picard dans Omerta.

Un deuxième douanier me convoque pour une autre série de questions :
– Es-tu payer pour aller à Fox?
– Non
– Es-ce que Fox te paye les dépenses?
– Ehhh Non
– Pourquoi vas-tu à New York faire une émission à tes frais?
– Et bien vous savez, comme disait Frank Sinatra: « If I can make it there, I’m gonna make it everywhere, it’s up to you New York, New York. »

Le douanier me demande le contacte de la recherchiste de Fox à New York. Je me dis qu’il va simplement l’appeler, et puisque c’est la plus grosse chaine télé aux États-Unis, impossible qu’il refuse mon entré au pays. Je sors mon téléphone, ouvre mes courriels, et lui donne les coordonnés de la recherchiste. Il saisit l’appareil, et me demande de retourner m’assoir.

Il commence à lire ma conversation avec la recherchiste de Fox, mon stress s’amplifie. Car lorsqu’il m’a demandé si mes dépenses étaient payées, j’avais dit non. Alors qu’il était clairement stipulé dans les courriels que mon hôtel était payé par la production. Mais je me dis que ce n’est pas totalement un mensonge, car il m’avait bien demandé si Fox payait MES dépenses, alors qu’une chambre d’hôtel c’est singulier, donc Fox me payait UNE dépense. Mais je doute que le douanier est du genre à vouloir débattre sur la grammaire et la syntaxe de ses questions. Il me lance un regard de tueur, et me demande de retourner à son comptoir: « Pourquoi m’as-tu mentit sur tes dépenses payées? » Je me sentais tellement coupable, j’étais à deux doigts de sortir le classique: « Je ne parlerai pas sans la présence de mon avocat. » Mais tant qu’à de payer un avocat pour mentir à ma place, pourquoi pas mentir moi-même.

J’ai donc répondu: « Vous savez monsieur, moi je parle un peu anglais, mais je n’arrive pas à le lire, et encore moins l’écrire. Alors toute cette conversation que vous avez lu sur mon téléphone, c’est mon agente qui l’a écrite à partir de mon adresse courriel. Moi la seule chose qu’elle m’a dit, c’est que dois être sur Fox demain matin à 6 :00AM »

Il convoque tous les autres agents frontaliers présents dans le poste à le rejoindre derrière son ordinateur, comme si ils se regroupaient pour m’expulser. Il tape quelques lettres sur son clavier d’ordinateur, je suis persuadé qu’il est entrain m’écrit un dossier criminel. Moi qui croyait faire ce voyage pour débuter ma carrière internationale, et me voilà déjà barré des USA.

Le douanier clique sur sa souris, et j’entends le son d’un vidéo, c’était celui de mon circuit de dos. Les agents frontaliers m’applaudissent, me font des « high five » et me souhaitent bonne chance pour Fox and Friends. Je capotais!!!!!!!

Je quitte les douanes et roule dans les Adirondacks. Même pas une heure dépassé les lignes, je me fais intercepté par la police à 135km/ h. Le shérif s’approche à ma fenêtre:
– Pourquoi tu roules aussi vite?
– Désolé, je suis trop excité de me rendre à New York, on m’attend demain à Fox & Friends pour parler de mon circuit de dos.
– Qu’est-ce qu’un circuit de dos?

Je lui sors mon téléphone, et lui montre la vidéo, ca marché avec les douaniers pourquoi pas avec la police. Il le regarde, garde son poker face démontrerant aucune émotion, mais prend quand même le temps de le réécouter une deuxième fois, et me pose une autre question:
– Es-tu une bonne personne?
– Ehh.. Oui, je suis un humoriste dans la vie, j’aime divertir les gens, et que je fais des prières la nuit pour souhaiter la paix sur terre.

Il prend mes papiers d’immatriculations et d’assurances, puis il retourne à son véhicule. Rendu là, je suis prêt à accepter une contravention de 200$.

Il revient et me dit le pire scénario que je ne pouvais imaginer: « T’es papier sont expirés, nous allons devoir saisir votre véhicule. » Je capote, je ne sais plus quoi penser, je lui bégaye une réponse avec des mots qui n’existent pas. Il m’arrête et me dit : « Moi aussi je suis un humoriste à mes heures, amuse-toi à New York. » Il part à rire, me redonne mes papiers, et aucune contravention. Oh WoW Start Spreading the News, I’m leaving today!

Je suis arrivé à New York avec l’adrénaline encore dans le tapis par tout ce que je venais de vivre. Mais avec du recule, tout ce qui s’est passé ne fût que positif. Car j’ai tellement stressé ce jour-là, que je n’ai ressenti aucune nervosité le lendemain pour mon entrevue à Fox.

Revoici mon passage à l’émission:


Le coup de circuit qui a tout changé

Tout débute au milieu de la saison 2015, lors d’un match à St-Georges-Windsor, petit village de campagne situé à 40 minutes de Sherbrooke. Puisque je parle régulièrement à mes organisateurs avant chaque match, j’ai toujours une petite idée préconçue du type d’événement sur lequel on débarque. Et après quelques conversations avec notre organisateur Yvon, propriétaire d’une grosse ferme porcine avec un accent de fermier comme que je ne saurais le décrire.
Disons que je n’avais aucun doute sur ses productions porcine, mais je n’étais pas super confiant en ses qualités de producteur événementiel.

Arriver sur les lieux du match, j’étais estomaqué par la beauté du terrain. Je dis à un membre de l’organisation: « Wow, c’est incroyable qu’un aussi petit village puisse avoir un aussi beau stade de softball couvert. » Il me répond : « Oui, c’est grâce à Yvon, c’est lui qui nous a construit ça. »
Je constate tout le respect que les gens du village ont pour notre organisateur, et les gradins du stade se remplissent à vue d’œil.

Je rencontre finalement Yvon, c’était bel et bien le genre de personnage de fermier sortie tout droit d’un film au quel je m’attendais. On me présente ensuite son frère Yvan INCROYABLE!
Je n’ose pas trop rire au cas où toutes les blagues ont déjà été fait au village, mais Yvan et Yvon WoW!! J’imaginais ces deux frères à la porcherie, Yvon Crevé parce qu’Yvan du Cochon. J’ai milles blagues en tête, mais je me retiens un peu.

Donc le match débute, les estrades sont pleines à craquer. Je me rappelle encore de cette deuxième manche où j’arrive au bâton quelques secondes avant mon circuit de dos. Marco, le receveur pour l’équipe local s’adresse à moi: « Wow c’est débile, je capote. » J’ai l’habitude de voir des gens heureux à nos matchs, mais lui semblait une coche plus heureux encore. Je lui demande : « Qu’est-ce qui te rend aussi content? » Et il me répond avec plein d’émotions : « Bin y’a 850 spectateurs dans les estrades, mais on est juste un village de 800 habitants. » Une grande fierté m’a soudainement habité, on a fait déplacé plus de monde que la population complète de St-Georges-de-Windsor. Je m’installe au bâton pour tenter le fameux coup de dos au marbre…

Je frappe quelques bonnes fausses balles, et j’évite de m’élancer sur 3 balles à l’extérieur de la zone, j’ai un compte complet. Le receveur me fait discrètement son analyse: « Tu es un peu trop d’avance sur la balle, essaies de t’approcher du lanceur en avant de ta boite. » Ce n’est pas à tous les matchs que le receveur tente de m’aider, et j’ai trouvé ça tellement gentil que je l’ai écouté.

Je me souviens de connecter la balle et de ne rien sentir du tout, le feeling parfait du bâton Easton. Mais puisque je suis de dos, ça me prend un bon deux secondes avant de pouvoir remettre mes yeux sur la trajectoire de la balle. Elle quitte le stade, et aboutit même par-dessus la clôture du terrain de dek hockey à une trentaine de pieds plus loin. Quel feeling WoW!!

C’était la première fois que je réussissais un circuit de dos dans un match. J’avais déjà réussi en pratique, mais calculant que je m’installe de dos seulement une fois par match, et que les lanceurs n’ont pas tous le désire de me lancer des belles balles, ça aurait bien pu prendre 10 ans.

Il faut dire que j’ai beaucoup appris de Claude Potvin, fondateur des 4 Chevaliers et inventeur de ce fameux coup de dos. En 38 saisons et environ 2500 apparitions au bâton de dos, Claude avait lui aussi réussi l’exploit une fois. Malheureusement, ce circuit n’a pas été filmé, mais mon père m’en a reparlé tellement souvent.

Revoyez-le (à 3 minutes) qui le mentionne dans ce reportage de Guy D’Aoust sur Les 4 Chevaliers.

Je me rappel d’avoir eu une très forte pensé pour Claude en contournant les buts. Je me disais qu’il devait me regarder du ciel, et être très fière de moi. J’en étais seulement à ma 3ieme saison avec Les 4 Chevaliers, et je réussi déjà à faire un circuit de dos. Je capotais, mais rien ne pouvais me laisser croire que cet événement allait nous propulser vers une reconnaissance mondiale.

La suite dans le Blog ci-dessous…. « Les 4 Chevaliers sur Fox à New York. »
http://www.4chevaliers.com/4-chevaliers-fox-a-new-york/

Et tout cela en grande partie grâce à Yvon, comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences haha. C’est un fermier et un receveur de St-Georges-de-Windsor qui auront été mes meilleurs collaborateurs pour faire connaitre Les 4 Chevaliers partout sur Terre.


Les 4 Chevaliers à Cooperstown

Situé dans l’état de New York, le temple de la renommée du baseball majeur de Cooperstown est l’un des musées sportif le plus historiques et prestigieux sur Terre. Y voir son nom intronisé, est probablement le rêve de tous joueurs de baseball. Il faut avoir accomplie des exploits hors du commun pour réussir à rejoindre le club select des Ty Cobb, Babe Ruth, Jackie Robinson, et autres…. En tant que fan de baseball, je connais très bien Cooperstown, la ville où réside l’histoire du baseball.

C’est au mois de mai 2017 que nous avons reçu le courriel disant que l’équipe des 4 Chevaliers était officiellement reconnue aux archives du Baseball Hall Of Fame de Cooperstown. Mais c’est seulement par cette lettre daté du 26 juin 2017, adressé à Sonia Potvin, fille du fondateur des 4 Chevaliers Claude Potvin, que nous l’avons vraiment réalisé. Wow quelle fierté!!!

C’est loin d’être la majorité des québécois qui comprennent l’ampleur d’une telle nouvelle. Mais en réalité, Les 4 Chevaliers qui entre dans le mythique musé du baseball de Cooperstown, c’est d’aussi grande envergure qu’un film de Denys Arcand qui gagne un Oscar.

Nous irons à Cooperstown au printemps 2018, d’autres très grandes nouvelles qui se confirmeront très bientôt.


Céline Dion sur le spectacle des 4 Chevaliers

Saviez-vous que c’est à un match des 4 Chevaliers que Céline Dion avait chanté l’hymne nationale pour la première fois devant publique?

Céline était encore adolescente, et René jouait dans l’équipe adverse de Repentigny. Notre fondateur Claude Potvin a gardé un souvenir impérissable de cette soirée, Céline avait complétement impressionné les quelques 3 000 spectateurs présents.

Claude a croisé une multitude de personnalités au fils de ses 38 ans de carrière avec Les 4 Chevaliers. Mais bien qu’il ne le savait pas encore à ce moment, cette photo avec Céline Dion allait devenir l’une des plus grandes fiertés de sa carrière .

Claude Potvin (au centre) et René Angelil (à droite)

Aujourd’hui, Céline Dion occupe encore une bien grande place dans le cœur des 4 Chevaliers. C’est d’ailleurs moi-même qui la personnifie avec beaucoup de plaisir sur le spectacle. Revoyez Céline frapper un circuit en flèche lors d’un match à Princeville qui se tenait le 19 aout 2017.

ON T’AIME CÉLINE!!!!!!!!!!


4 Chevaliers, Stade Gary Carter et Nostalgie

Le 29 juillet 2017, nous avons eu le plaisir de jouer contre la Fondation de l’Hôpital Jean-Talon.
8 000$ amassé pour cette bonne cause, ainsi qu’une autre partie aux Orioles de Montréal, tout un succès pour la première année d’une série de quelques matchs au Stade Gary Carter à Montréal. J’aime tellement le nom du stade, que je suis en train d’en faire notre résidence semi permanente, tel un Caesars Palace à Céline. Ma mère me dirait de me calmer quand je compare mes projets à Céline, mais que voulez-vous on dirait que Céline m’inspire à voir grand.

Je me dis que pour espérer un retour des Expos, il faut poser des gestes concrets. Je vois cette série de matchs au Stade Gary Carter comme notre contributions à ramener la fièvre du baseball à Montréal. Je me dis que si on fini par attirer plus de 10 000 spectateurs par match, ils n’auront plus le choix de construire une stade et de ramener Les Expos.

Nous serons de retour en 2018 avec une autre séries de quelques matchs. Les équipes et organismes de Montréal qui souhaitent s’impliquer avec nous sont les bievenues, écrivez-nous dans  la section contact à ce sujet.

Peut-être aurez-vous la chance d’affronter Les 4 Chevaliers dans ce stade portant le nom d’une légende du baseball gravé dans le cœur des amateurs québécois. Une nostalgie qui nous rappel cette photo du fondateur des 4 Chevaliers

Claude Potvin avec Gary Carter


Présentation de la nouvelle programmation

Montréal
Mardi le 16 mai 2017

 

Suite au succès de la tournée estivale de la saison 2016, il nous fait plaisir de vous présenter la programmation 2017 de même que l’alignement des joueurs pour la tournée estivale, les partenaires officiels et les nouveautés de cette année tels que les évènements spéciaux. Au calendrier, déjà plus de 40 parties sont annoncées à travers les différents terrains de balle-molle du Canada. « Ce sera du sport ! » a ajouté Mme Annie Dufresne. Ayant même réussi à s’inscrire à la programmation du 375e de la ville de Montréal, les 4 Chevaliers Toyota auront, à leur grand plaisir, un été très chargé. « Booker plus de matchs que l’année passée, c’était notre objectif principal pour 2017. Nous voilà l’objectif atteint, et ce, avant même que la saison soit débutée. C’est déjà une victoire en soi ! » a exprimé M. Lefort.

 

Présentation de l’alignement 2017 et de l’équipe

#2 Marc-André Mayrand (Receveur partant) Dans sa jeune vingtaine, il a joué 9 saisons comme receveur des 4 Chevaliers au côté de notre regretté fondateur Claude Potvin. Après avoir remplacé durant 3 matchs l’été dernier, il a convaincu la haute direction des 4 Chevaliers Toyota de lui redonner son poste de receveur partant cette saison, pour ainsi compléter une décennie de carrière avec nous.

 

#3 Marc Bourgeois : (Arrêt-court) Repêché par les Dimandbacks de l’Arizona, il a aussi évolué pour Les Capitales de Québec, et maintenant pour Les 4 Chevaliers depuis 2015. Il cumule un impressionnant record de 36 longues balles en 30 matchs l’an dernier. Sa grande maitrise du bâton l’a amené à fonder Mark Lumber, sa propre entreprise de fabrication de bâtons de baseball en bois.

 

#5 Ben Morin : (Lanceur de relève) Il en est à sa troisième saison avec nous, une puissance brute capable de retirer des frappeurs du deuxième but, ainsi que l’un des seuls lanceurs de softball au monde capable de lancer 3 balles en même temps.

 

#6 Renaud Lefort (1er but) Il a relancé avec brio la renaissance des 4 Chevaliers depuis 2013, et a fait parler des 4 Chevaliers dans des médias de partout sur la planète avec son célèbre circuit de dos. Interviewé sur Fox and Friends, la plus populaire émission du matin à New York, le site officiel de la Major Ligue Baseball l’a même décrit comme étant le Dieu du Softball.

 

#7 Stéphane Guilbert : (Lanceur partant) Il a lui aussi joué 9 ans avec l’ancienne génération de Claude Potvin, et depuis son retour en 2015,  il cumule maintenant 12 saisons comme lanceur partant des 4 Chevaliers, et toujours aucune défaite en saison régulière.

 

** Et nos deux précieux joueurs de soutient…

#8 Kevin Young (Receveur) Représentant Baseball pour la compagnie B45 de son ami Éric Gagné, il a déjà une trentaine de matchs joué avec nous, et une vingtaine de longues balles. Il cèdera son poste de receveur partant à Marc-André Mayrand cette saison, mais disputeras une dizaine de matchs, et assurera nos arrières en cas de blessure.

 

#9 Mathew Simon : (Lanceur de relève) À seulement 24 ans, il est une nouvelle recrue qui s’est démarqué à nos camps d’entrainement, autant pour la vitesse de sa balle comme lanceur, que pour sa puissance au bâton comme frappeur.

 

Sans oublié le retour de notre animatrice, DJ, chanteuse et productrice, Annie Dufresne : Elle a marqué les fans de sport au Québec dans le film Les Boys 1, elle est maintenant dans l’organisation et la production des 4 Chevaliers Toyota depuis 2013, son ajout à notre spectacle de comédie sportive fait le grand plaisir de tous!

Et une nouvelle acquisition, Benoît Rioux :  Gagnant du trophée Jacques Doucet en 2016, remis au journalise s’étant le plus impliqué dans le Baseball Québec, il se joindra à notre animatrice Annie Dufresne à titre de descripteur et analyste de nos matchs.

 

Les précieux PARTENAIRES de la saison 2017

Parmi ceux-ci, il est important de souligner l’implication de nos nouveaux partenaires, soit Couvreur Couv-Toit et Projets Innovation qui ont rendu possible notre cage de frappeur ainsi que le centre d'entraînement des 4 Chevaliers. Aussi, confiserie Mondoux, S.o.s Halloween, Planete Nutrition, MNM Sport et finalement nos fidèles partenaires tels que TVA Sport, Easton Canada, Softball Québec, OB drink, 1001 visuels ainsi que notre commanditaire officiel, Toyota, qui nous amène partout vers la réussite.

 

Évènements spéciaux et  nouveaux personnages

Ayant comme mission principale d’offrir un spectacle familial drôle et divertissant, et ce, depuis l’année de création par M. Potvin, soit 1965, l’équipe de balle rapide humoristique est aussi très fière de vous présenter ses nouveaux personnages tels que les Beatles, Toy Story, Spider Man, Back to the Future et plusieurs autres qui sauront assurément vous divertir et vous séduire à coup sûr.

 

Diffusion de l’émission sur les ondes de TVA Sport 2 et DVD « La Tournée 2016 »

Suite à l’immense succès de la diffusion de notre émission d’une heure sur les ondes de TVA Sport 2, chaîne populaire de sport ayant plus d’un million d’abonnées, et ce, principalement au Québec, nous sommes fiers de vous annoncer le renouvèlement  du partenariat pour l’année 2017. Aussi, nous sommes heureux de vous annoncer qu’un DVD offrant les meilleurs moments de la saison 2016 « Les 4 Chevaliers Toyota : La Tournée 2016 » est maintenant en vente dans plusieurs magasins tels qu’Archambault, Walmart et Tigre-géant.

 

Au plaisir de vous compter parmi nous et faire en sorte que notre saison soit un plus grand succès.

 

Cordialement,
L’Équipe des 4 Chevaliers Toyota